Quelques missions de la FAMDTA


La FAMDTArdèche à quoi ça sert ?

Si l’on regarde nos intérêts à court terme, le site est le seul qui vient à l’esprit et c’est, bien sûr, un énorme avantage pour nous tous. Mais ce n’est pas seulement ça !

La fédé a permis le recensement des ateliers de danses et de musique ardéchois et tous ont pu se connaitre, se rencontrer, échanger des pratiques pédagogiques, des danses, des musiques (rencontre "Passeurs de danses et de musiques "une fois par an) ...

La fédé a facilité la sortie de 2 albums de collectage de chansons traditionnelles ardéchoises ( Mémoire du plateau ardéchois et Dames d’Ardèche) et accompagne une équipe de collecteurs ardéchois

La fédé met en œuvre annuellement une formation en chants occitans issus de collectages régionaux

La convention passée avec le conseil général a permis de faire reconnaître notre musique traditionnelle et de la faire passer dans les écoles de musique du département ( création de groupes d’enfants musiciens en musique trad). La fédé a permis de participer à la formation d’une animatrice de danse qui aujourd’hui anime plusieurs groupes et même permet le lancement de nouveaux ateliers ( Guillerand cette année 2010) mais aussi va dans les écoles du département pour enseigner la danse traditionnelle.

Le fédé a permis d’organiser en prenant appui sur tous les ateliers adhérents qui ont uni leur force d’organiser un grand festival sur l’Ardèche, festival qu’une association toute seule ne peut pas porter.

La fédé permet de porter des projets importants qu"une association ne peut assumer seule

Le fédé a permis de relayer auprès du conseil général, l’association "Echo des garrigues" pour l’organisation de ses "Rencontres d’Ardèche"

Le fédé est partenaire du projet du Conseil général ’Valorisation du patrimoine local collecté" qui permettra aux écoles de musique de jouer cette musique et de la faire danser dans les ateliers de danses du département avec l’aide de formateurs reconnus.

La fédé est maintenant connue au niveau départemental sur le plan administratif mais aussi auprès des commissions d’animation dans les villes et villages et de nombreuses demandes sont faites pour communiquer les coordonnées des orchestres locaux, des groupes folkloriques ,des ateliers de pratiques de danses et des formateurs en musique traditionnelle.

La fédé a organisé chaque année un stage de formation intensif en danse avec des formateurs spécialistes des danses de leur région, et cette année cette formation se fera aussi en musique.

Pour que la musique et la danse traditionnelle puissent continuer à vivre il faut non seulement les pratiquer pour soi mais les faire reconnaître par les instances administratives et les écoles de musique qui, en Ardèche au moins les avaient oubliées et les faire passer dans les écoles ou dans des ateliers enfants.

Notre patrimoine local est riche et il faut se dépêcher de le collecter et de le valoriser. La fédé se consacrera à cette tâche si tous, nous le voulons bien.

Il faut venir nombreux à l’assemblée générale extraordinaire pour que nous harmonisions nos idées et que nous continuions à nous régaler dans nos pratiques. Tout le monde peut participer à une AG même s’il n’y a que les membres du CA qui ont une voix. Bien sûr toutes les idées ne se votent pas mais elles enrichissent le débat et aident à la décision. Participez au forum pour que nous ayons des bases de discussions à l’AG A bientôt


Navigation

Articles de la rubrique

  • Quelques missions de la FAMDTA